NOUS CONTACTER






Top

Apple mène une recherche pour diagnostiquer au mieux la fibrillation atriale

Apple mène une recherche pour diagnostiquer au mieux la fibrillation atriale


La société de Cupertino vient de lancer une application appelée Apple Heart Study pour mener une étude sur le rythme cardiaque. L’objectif est de récolter un maximum de données auprès des possesseurs de l’Apple Watch ayant téléchargé l’application afin d’avertir ces derniers s’ils sont susceptibles de souffrir de fibrillation auriculaire. Cette dernière est justement la principale cause (aux États-Unis) les troubles du rythme cardiaque et responsable de plusieurs décès et hospitalisation.

L’Apple Watch permet de calculer la fréquence et le rythme cardiaque grâce aux lumières LED vertes installées sur la montre. Clignotants à plusieurs centaines de fois par minute, les capteurs sont capables de détecter la quantité de sang circulant dans le poignet. Apple, en association avec l’école de médecine de l’université de Stanford, a mis au point un algorithme permettant d’isoler les rythmes cardiaques des autres bruits. Ce qui permet à l’application d’identifier un ryhtme irrégulier. Si c’est le cas, l’utilisateur recevra une notification sur l’Apple Watch et son iPhone pour le prévenir ainsi qu’une consultation gratuite dans le service de cardiologie (et oui ça se passe aux États-Unis…).

En savoir plus sur les technologies et les sciences liés à la médecine.

Pour la médecine, c’est l’occasion de mener une étude à taille réelle afin de récolter de nombreuses données et de faire avancer les technologies liées à la médecine. Ce n’est pas les premiers pas d’Apple dans le domaine de la e-santé, les plateformes et logiciels ResearchKit et CareKit sont déjà utilisés par 500 chercheurs et trois millions de participants selon la société.

Source.

Share
No Comments

Post a Comment