NOUS CONTACTER






Top

Étude Facebook : état des lieux des communications sur Messenger –

Étude Facebook : état des lieux des communications sur Messenger –


Chaque mois, plus de 1,3 milliard de personnes communiquent entre elles et avec leurs pages favorites via Facebook Messenger. Pour mieux comprendre l’évolution des communications sur sa messagerie, Facebook a lancé une étude en recueillant l’avis de ses utilisateurs. Voici quelques éléments clés de leur analyse.

La pluralité des devices engendre plus de communication

L’étude révèle que la multitude d’appareils utilisables pour communiquer a amélioré et approfondi la façon dont les gens se connectent les uns aux autres.

  • La messagerie est devenue une habitude de vie : chaque jour, 80% des adultes (de 19 à 64 ans) et 91% des adolescents (de 13 à 18 ans) utilisent une messagerie pour communiquer.
  • Le nombre de communications a augmenté au cours des 2 dernières années. Les 5 moyens les plus utilisés sont : les messageries (67%), les réseaux sociaux (48%), les emails (47%), le chat vidéo (47%) et le face-à-face (38%).
  • Plus il y a de modes de communication, meilleure est la satisfaction sociale. Les sondés rapportent que plus les outils se multiplient, plus leurs conversations sont authentiques et de qualité.

Les « sidebar conversations » renforcent les relations

Les conversations secrètes que nous avons sur nos téléphones durant des réunions ou des diners (appelées sidebar conversations) sont en augmentation, et ce quel que soit l’âge ou la région.

  • De plus en plus de personnes (71%) admettent converser de cette manière. 62% des sondés affirment que ce procédé leur donne l’impression de se rapprocher de leurs amis, tandis que 79% des adolescents et 82% des millenials se disent adeptes de ce type d’échanges.
  • Ces interactions surviennent principalement lors d’évènements sociaux ou de réunions de famille et sont vues comme un moyen de renforcer les relations.

Un nouveau langage imagé est né grâce aux emojis, GIFs et autres messageries vidéo

Selon l’étude, grâce à la montée de la communication visuelle un nouveau mode d’expression est né, alimenté par un besoin urgent de partager ses émotions. Ce mode d’expression se reflète dans le nouveau vocabulaire introduit par les emojis, les GIFs, et les messageries vidéo qui nous rendent plus expressifs que jamais.

  • La messagerie visuelle est le nouveau langage universel : la majorité des sondés (57%) affirment avoir déjà répondu à un message avec un GIF et 56% d’entre eux en utilisant uniquement des emojis.
  • Les emojis et les GIFs n’ont pas d’âge : 77% des personnes âgées de plus de 55 ans affirment utiliser des emojis pour communiquer. Ils sont également plus de la moitié (53%) à utiliser les GIFs.
  • Les messages visuels engendrent de meilleures conversations : ceux qui communiquent fréquemment avec des contenus visuels ont des conversations de meilleure qualité comparé à ceux qui n’en utilisent pas ou peu.

Passer par une messagerie permet de s’exprimer avec plus de franchise

Pour certaines personnes moins confortables avec d’autres modes de communication, échanger via une messagerie permettrait de s’exprimer avec plus de franchise. Selon l’étude, le procédé supprime les filtres. Les gens sont plus audacieux, impulsifs et honnêtes comparé aux 26% de sondés qui continuent d’échanger en personne.

  • 66% de ceux qui passent par une messagerie pour communiquer affirment avoir des conversations plus authentiques. 61% d’entre eux caractérisent leurs relations de la même façon.
  • D’abord sur les applications de rencontres, ensuite sur les messageries : un tiers des personnes qui ont commencé une conversation sur une application de rencontres (34%) continuent ensuite d’échanger via une messagerie. Ils sont environ un quart (26%) à poursuivre en face-à-face.
  • La franchise, premier critère d’une bonne conversation : 64% des interrogés affirment que les meilleures conversations sont les plus franches. Viennent ensuite celles qui font appel à la réflexion (49%) et celles qui sont divertissantes (48%).

Si vous désirez plus de détails sur cette étude, vous pouvez la consulter ici en intégralité.

Recevez nos meilleurs articles

Share
No Comments

Post a Comment