NOUS CONTACTER






Top

Facebook abandonne Lifestage, l'app créée pour concurrencer Snapchat

Facebook abandonne Lifestage, l'app créée pour concurrencer Snapchat


Décidément, l’application Snapchat intéresse les foules malgré la récente chute de son titre en bourse. En 2013, c’est Facebook qui avait tenté de racheter l’app au petit fantôme jaune pour 3 milliards de dollars, suivi par Google, qui a proposé 30 milliards de dollars en 2016. Et de la part du CEO de Snapchat, Evan Spiegel, toujours pas de réaction laissant croire à une possibilité de rachat. De son coté, Mark Zuckerberg est bien décidé à monter au créneau pour faire défaillir Snap : Facebook, Instagram ou WhatsApp sont toutes les trois de bonnes applications pour affaiblir le concurrent. Dans cette optique, Facebook avait crée Lifestage l’an dernier, une application ayant pour but de séduire les jeunes utilisateurs présents sur Snapchat. Seulement, Facebook a fini par abandonner l’app durant le mois d’aout 2017.

Développée sur iOS, l’application réservée aux teenagers demandait aux utilisateurs de préciser le nom de leur établissement scolaire afin qu’ils puissent rejoindre le réseau de leur école. Pour utiliser Lifestage, il fallait donc par définition avoir moins de 21 ans, soit l’âge des principaux utilisateurs de Snapchat. L’app servait à communiquer avec les autres élèves de son lycée, non par un chat écrit, mais par des partages de photos ou de vidéos, et des filtres. Des fonctionnalités qui rappellent bien évidemment Snapchat. Crée par Michael Sayman, employé de Facebook âgé de 20 ans, l’appli faisait cependant face à des problématiques de sécurité typiques. Rien ne permettait de vérifier qu’un utilisateur était bien âgé de moins de 21 ans, ce qui fragilisait grandement l’idée (plutôt bonne) de son créateur.

Depuis le 4 aout, l’application n’existe plus sur l’App Store, et Facebook n’assure plus son développement. À ce sujet, le réseau social a déclaré : « Les adolescents continuent de constituer une partie importante de la communauté mondiale sur Facebook, et nous avons beaucoup appris de Lifestage. Nous continuerons à intégrer ces apprentissages dans les fonctionnalités de l’application Facebook principale ». Et effectivement, Facebook continue à vouloir séduire les plus jeunes en proposant des fonctionnalités très appréciées de ces derniers, à l’exemple de son service de Live streaming. Business Insider rappelle aussi, dans une liste de 11 fonctionnalités semblables, que Facebook continue de s’inspirer très largement de Snap non sans en utiliser les principales armes : les filtres et les Stories.

L’on peut aussi considérer l’application Lifestage comme faisant écho à l’origine de la création de (« The ») Facebook, un réseau social crée à la base pour mettre en relation les étudiants d’Harvard.

Source : The Next Web

Share
No Comments

Post a Comment