NOUS CONTACTER






Top

Facebook clarifie sa politique de rémunération pour les créateurs de contenu –

Facebook clarifie sa politique de rémunération pour les créateurs de contenu –


YouTube a un une politique de rémunération simple et claire depuis plusieurs années. Ce n’est pas encore le cas de Facebook qui n’a pas la même maturité sur ces sujets malgré la multiplication des formats rémunérant les créateurs. La firme de Palo Alto vient de clarifier sa politique de rémunération du contenu dans un blog post.

Qui peut monétiser son contenu

Facebook précise que pour pouvoir monétiser son contenu en tan que créateur, il faut respecter les règles suivantes : Community Standards, Payment Terms, et Page Terms. Tous les détails sont donnés sur cette page. Facebook précise que les créateurs qui ne respectent pas les règles du droit d’auteurs et de la propriété intellectuelle ne seront pas éligibles.

De plus, les créateurs doivent avoir une « présence authentique » sur Facebook : ils faut avoir une page ou un profil identifié qui diffuse leur contenu, et cette page ou profil doit avoir plus d’un mois. Certains canaux de monétisation comme l’ad break ne sont disponibles que pour les pages disposant d’une communauté suffisamment importante.

Quel contenu peut être monétisé

Globalement pour monétiser son contenu, il suffit de respecter les standards Facebook. Il est donc impossible d’aborder ces différent sujets : mise en scène de contenu impliquant des enfants, contenu mettant en scène des tragédies réelles, contenu sociétal trop engagé, contenu violent, contenu sexuellement explicite, contenu montrant des activités illégales, contenu sur l’alcool ou la drogue, et contenu avec des dialogues violents ou offensants. La liste complète des contenus proscrits est sur cette page.

Facebook rappelle que les entreprises sont attachées à leur « brand safety » et ne veulent donc pas être associées à du contenu tendancieux. Pour monétiser vos créations, il faudra donc rester consensuel.

Recevez nos meilleurs articles

Share
No Comments

Post a Comment