NOUS CONTACTER






Top

Facebook va pénaliser la visibilité des liens vers les pages lentes

Facebook va pénaliser la visibilité des liens vers les pages lentes


En écrivant le titre, j’ai crû parler de Google et de ses pénalités sur le ranking des pages web ne se chargeant pas rapidement… Mais c’est bien de Facebook qui va mettre à jour son algorithme afin de montrer les publications les plus pertinentes aux utilisateurs en fonction de la qualité de sa connexion Internet.

Côté expérience utilisateur, qu’est-ce qui va changer ? Concrètement pas grand chose puisque la navigation sera similaire que l’on soit sur mobile ou ordinateur. La seule chose nouvelle, c’est ce que vous allez voir en premier dans le fil d’actualité. Si l’on prend l’exemple que vous êtes vacances, au bord de la plage et que la connexion n’est pas très bonne. Alors le nouveau fil d’actualité va déclasser les publications vidéo que vous aurez dû mal à consulter ou les liens vers des sites lents. Ainsi les publications photos ou statut seront plus visibles.

Lire l’article : Facebook pénalise les sites tendancieux sur le fil d’actualité.

Pour l’impact des pages, quels changements ? Tout dépend de la vitesse de chargement de son site sur mobile et ordinateur. Pour beaucoup, cela risque de faire mal. Je pense notamment à certains sites e-commerce bourrés de cookies qui ralentissent le temps de chargement. Ou encore des visuels non compressés. Pour ceux-ci le trafic référent de Facebook va indéniablement diminuer.
Pour ce qui de la portée classique, pas de changement. Seulement les publications sont impactées. Mais il faut rappeler que Facebook priorise les posts des amis / famille avant ceux des pages marque dans le fil d’actu.

Dans son communiqué de presse, Facebook renvoie vers des sites pour tester la rapidité de son site. Je transfère celui de Google qui est plutôt bien fait : PageSpeed Tools. Pour ce qui est du déploiement de cette mise à jour, elle sera comme d’habitude progressive selon les pays et les utilisateurs. Cette annonce appuie le fait que Facebook souhaite dicter ses règles de conduite aux éditeurs et les inciter au format Instant Articles.

Source.

Share
No Comments

Post a Comment