NOUS CONTACTER






Top

Stratagem, cette startup utilise l'IA pour faire des paris sportifs.

Stratagem, cette startup utilise l'IA pour faire des paris sportifs.


Stratagem c’est une société britannique de paris sportifs qui utilise l’IA pour faire des paris. Pour son fondateur la glorieuse incertitude du sport n’existerait donc pas, elle pourrait même être prévisible en observant des milliers de schémas de matchs et en sortant des trames prédéfinies.

De là, Andreas Koukorinis, le patron de l’entreprise veut en faire de l’argent. En effet, en vendant les trames et les données que son entreprise a extraites à des bookmaker ou à des particuliers fortunés et en prenant elle même les devants en pariant. Pour cela, la firme a levé des fonds pour créer un fond de placement en paris sportifs doté de 32 millions de dollars. Ce fond, Stratagem le vend comme un placement comme un autre et espère attirer les plus fortunés à placer leur argent dans ce dernier.

La touche d’intelligence artificielle serait donc là pour rassurer les investisseurs quant aux garanties de retour sur investissement, ou quand L’IA devient un argument marketing.

Actuellement l’entreprise emploie des équipes d’analystes à travers le monde pour faire des rapports sur les différents sports que Stratagem couvre. Ces informations sont croisées avec des données détaillées sur les cotes de différents bookmakers. L’intelligence viendrait remplacer l’armée d’analystes. Le machine learning est déjà utilisé pour certaines opérations comme savoir quand faire un pari par exemple. Le but de l’utilisation de l’intelligence artificielle serait de pouvoir analyser en temps réel.

Le réseau neuronal prend ici tout son sens, son utilité première étant d’analyser des grands volumes de donnée. Le système de Stratagem est actuellement en phase « d’apprentissage » où il encode des milliers d’heures de sports pour en sortir des modèles d’échecs et de victoires. La firme britannique a pour l’instant décidé de se focaliser sur le football, le basket, et le tennis, les sports les plus pariés.

Le logiciel identifie ce qu’il pense être une chance de marquer ou repère des configurations de danger de but, « notre logiciel se concentre sur le pourquoi. Pourquoi un face à face de Messi a un taux de conversion de 80% par exemple, nous nous concentrons sur pourquoi une telle situation et tentons d’éloigner le hasard comme paramètre, » d’après Andreas Koukorinis. Les conclusions de l’IA ne correspondent pas tout le temps à celles faites par les analystes, actuellement elle obtient 50% de bonnes réponses. Un résultat bien faible pour qui veut un retour sur investissement qui devrait avoir la plus-value et la sureté d’une analyse technologique.

La présence de l’IA permettrait ici seulement de faire des économies de salaires en automatisant le processus d’analyse, c’est l’entreprise qui y gagnerai plus que le parieur dans le cas présent, l’intelligence artificielle qui supprimera des emplois est de plus en plus une réalité.

Son utilisation du machine learning ne diffère pas des hedge funds classiques qui l’utilisent depuis des dizaines d’années pour trouver de nouveaux terrains d’investissement.

Faire de la notion d’investissement un jeu en l’appliquant aux paris sportifs en mâtinant le tout de termes à la sauce Silicon Valley .

Un pari risqué vous avez dit ?

Share
No Comments

Post a Comment